Chronique Internet ’11 : Un portail pour Twitter? Des Facebook certified Expert? Oh non pas Groupon!

J’ai envie de me lancer dans le jeu des devinettes.  Ce petit jeu qui consiste à essayer d’utiliser ses connaissances pour prévoir ce qui va se passer cette année dans la sphère internet.

Twitter

Pour 2010, même si les afficionados, appelés entre-eux “geeks” y sont depuis longtemps, en Europe, il semble que le grand boom de cette année soit Twitter. Plus un journaliste ne termine par une note Twitter, les buzz Twitter de la journée sont souvent repris par la télé… C’est pourquoi, j’ai laissé mon imagnation voguée sur ce que Twitter ferait en 2011. (Je suis certaine que beaucoup de mes propos ont déjà été mentionnées sur d’autres blogs mais promis je n’ai pas regardé:-)

Pourquoi j’aime Twitter

  1. Le revenu model des services annexes
    J’aimerai d’abord remercier Twitter car ce service fait partie de ceux qui ont permis au rôle de Community Manager d’exploser. Si, pour le moment, les détracteurs diront que Twitter ne rapporte pas beaucoup, je dirais qu’au moins ce site a eu le mérite de contribuer à la création de nouveaux métiers et donc à la création d’emploi! L’utilisation de Twitter par les marques, les personnalités, nécessitent des copy et des gestionnaires. Aussi, Twitter a créé un nouveau canal de communication avec les clients pour les entreprises.
  2. Le real-time info de Twitter
    Gràce à Twitter, je suis de nouveau au fait de tout ce qui se passe dans ma branche dans le monde. En effet, j’en avais marre de lire les newsletters: j’en ai trop et la sélection de liens ne me correspondait pas toujours. Avec Twitter, je peux cliquer sur UN lien (et non un batch comme dans la newsletter) et je peux pendant n’importe quelle pose tomber sur un lien au hasard… C’est top!
  3. PME, tu peux paraître une grande entreprise sur Twitter
    Ben ouai, pour moi c’est important de savoir qu’un service rend le monde plus juste! Finalement, sur Twitter, chaque entreprise peut avoir un compte! Et donc, quand on est réactif avec son compte, on peut vraiment toucher un max de clients. Ce n’est pas parceque tu es une grande entreprise, que l’on va forcément te suivre sur Twitter! On suivra seulement les comptes qui nous amusent, qui fournissent de l’info qui nous intéresse, …
  4. Les relations business
    Twitter permet de rencontrer plein de nouvelles personnes dans son doamine. D’avoir accès à des offres d’emploi, de contacter des journaistes, enfin c’est une manne d’opportunités que je ne trouve sur aucun autre service: sur Facebook par exemple, je connais (presque) tous mes friends, ce qui n’est pas du tout le cas sur Twitter… Et je ne parle pas ici des fous rires, des papottes grâce à Twitter avec des tops personnes virtuelles…

Les évolutions de Twitter dans le Revenu Model

  1. Les Verified Account
    “Tout travail mérite salaire” alors je ne comprends pas pourquoi on ne doit pas payer pour devenir Verified Account? Il faut en effet remplir un dossier qui est vérifié par une vraie personne physique. Ca demande donc du temps. Un “one time fee” serait donc normal. Aussi, même si les célébrités sur Twitter contribuent à son succès, Twitter contribue aussi au service marketing des artistes. Sans compter les marques qui l’ont incorporés en tant que service après-vente ou dans leur outil marketing… On paie bien un spot à la télé, un banner sur un site non?
  2. Un portail pour Twitter?
    On ne change pas un procédé qui gagne. Chacun sait que Google a décollé gràce à l’achat de mots clés sur leur moteur de recherche. Pourquoi Twitter n’en ferai pas de même? Je ne comprend pas pourquoi l’interface “recherche” se résume à un champ sur la page home.  Un vrai portail que diable! Avec pour chaque résultat, un ensemble de tweets dans le corps du document et des publicités sur le côté. Mais également, proposer des types de recherche : personnes, liens, mots-clés, applications compatibles avec Twitter. Avec la possibilité d’acheter une pub format bio quand quelqu’un recherche “designer” dans le type “personne”…
  3. Pas de sponsoring de tweet!
    Je suis archi mais archi contre. C’est tellement en antagonisme avec le fait q’un compte est personnel et fait parti de son “Personal brand” que je trouve que être payé pour relayer une info auquelle on n’adhère pas est tellement old school… Vieille machine publicitaire. En revanche, faire bénéficier à son réseau d’une info que l’on trouve intéressante ou d’un produit que l’on va utiliser oui! Et se faire rémunérer pour ça… En nature, je dis oui! Ce qui veut dire que les nouveaux services tels que paywithatweet.com où l’on reçoit un ebook contre le fait de le tweeter ou un produit qu’on aime contre le fait de le tweeter je trouve ça super! Tout le monde est gagnant… Et ne jouer pas le type qui aime tout pour pouvoir tout récolter :D .

Facebook:

Pour Facebook, je n’écrirai pas pourquoi j’aime Facebook car vraiment je ne suis pas super fan. C’est sûr c’est devenu incontournable pour avoir la blague du jour, pour ne plus oublier de souhaiter un bon annif à ses pôtes et promouvoir une soirée ou un event… Mais pour les applications, j’trouve ça vraiment nul! M’enfin c’est incontournable donc…

Les évolutions de Facebook dans le revenu model

Je ne parlerai pas de la manne d’info récoltée par Facebook et des problèmes dus au respect de la vie privée …

  1. Les pages de marques payantes!
    Je ne comprend pas pourquoi Facebook nous empêche de créer un ami au nom de la marque et nous signale qu’il s’agit d’une page fan ou d’un groupe alors que j’ai le droit de considérer une marque comme un ami et que pour le moment ça ne change rien pour eux … A moins que dans un avenir proche il demande un fee pour la création de page fan et de groupe aux entreprises… Ce qui serait logique puisque Facebook est devenu un élément incontournable de leurs outils marketing.  Des packages risquent donc de voir le jour avec un nombre d’évènements définis, un nombre de fan max. ou bien avoir accès à des services supplémentaires.
  2. Développement de services supplémentaires
    Outre les personnes qui recherchent une marque ou un évènement sur Facebook, finalement le principal outil de promotion est l’outil virale: une personne aime une marque ou un évènement, le partage à ses amis qui le partage à ses amis qui … Mais si mes amis ne sont pas sympas et n’aiment pas partager, je fais quoi? (Qui n’a pas vécu ce curieux sentiment de se sentir obliger de partager pour ne pas qu’un ami soit dans la merde;-) Pourquoi Facebook ne créerai pas un nouveau service avec opt-in de l’utilisateur qui décide ou non si il veut y participer. Dans ce cas, contre des points, des entrées gratuites à l’évènement, des produits gratuits (j’ai toujours aimé le système de troc:D) il a la possibilité d’informer ces amis d’évènements ou d’actions de marque… Les marques alors paieraient Facebook pour pouvoir utiliser ce service (faisant partie du package page fan) + troc aux utilisateurs. Bien sûr l’utilisateur a toujours le choix de ne pas accepter et de ne pas relayer l’info. ..
  3. Le marketing sur Facebook ne se résume pas à la création de banner sur la droite d’une page profil!
    La publicité sur Facebook est super variée: de la création de page à l’organisation de concours en passant par la création d’applications, de vignettes, etc… De nouveau Google a mis sur pieds un système de Verified Google Expert. Ces experts ont suivi des tests Google qui certifient qu’ils connaissent parfaitement l’utilisation des Awords. Pourquoi Facebook n’organiserait-il pas le même genre de programme? Cela créerai de l’emploi pour les formations et surtout permettrai aux clients de ne pas se faire avoir par les pseudo gurus Facebook qui ne créent que des pages event!

Oh secours v’loi Groupon!

Bon c’est quoi honnêtement ce sketch, cette super nouvelle invention? Non mais je sais pas chez vous, mais en Belgique c’est vraiment le palais des cocottes ce Groupon. Chaque matin je reçois donc mon mail Groupon avec les offres du jour. Alors je crois que si je m’étais inscrite à chacun des delas du jour, j’aurais:

  • Eté 15 fois me faire une manicure
  • Mangé 9 fois des sushis
  • Me serai fait masser 12 fois

Enfin tout du super branchouille product quoi!

Alors, j’ai lu qu’aux States, Gap avait cartonné avec un bon de 50 $ qui a été payé 25 $… Bon ici, j’ai rien de vu super.

Groupon les améliorations

  1. Des produits insolites
    Même si au vu des promotions proposées, la cible est la ménagère de 50 ans (ça ne vous rappelle un super télé française ça?:-) je dirais que si ils veulent quelque peu améliorer leur liste d’offres, pourquoi ne proposent-ils pas des deal of the day sur des produits insolites étrangers, des produits introuvables ici… Enfin un truc vraiment fun qui nous amuse le matin en ouvrant le mail le matin. Un truc qui bénéficie de l’achat impulsif plutôt qu’un massage limite sordide où on ne sait même pas d’où sort le masseur… Bon ok, je sors  :D
  2. Et les ONG bordel
    Pourquoi ne pas proposer aux clients de soit payer le deal of the day, soit payer le prix plein pôt mais que la différence soit reversée à une assoc où permette à un défavorisé de bénéficier du service. Un peu d’imagination et de coeur bordel!

2 commentaires

  1. [...] J’ai vu hier un mini reportage aux JT sur Groupon et j’avoue que j’ai bien rigolé. D’abord, Groupon me saoule. C’est pas nouveau: je trouve leur promotions inintéressantes, toujours similaires et vraiment mais vraiment invasives: e-mail, pubs sur Facebook, RT dans Twitter, … Mais de ce côté là, j’en ai déjà parlé sur ce post. [...]

Un commentaire ?