Gamification : Quand le web (la vie?) devient un jeu

Et oui  n’est pas NERD qui veut (ou timide, c’est selon)! Pendant que tout le monde est en train de boire un coup avec Gabe Zichermann à l’ULB, je suis déjà de retour sur mon pc pour taper le compte-rendu de son “Damned good talk” :-)

Gabe Zichermann est le Tech Guru, comme on dit, de la Gamification. La Gamification est, selon sa définition, d’utiliser la pensée des jeux et les mécanismes des jeux pour résoudre des problèmes”.

Il a écrit deux livres : “Game based Marketing ” et “Gamification by Design” qui est preview pour le moment chez O’Reilly.

Né dans les années 70, il a été élevé avec l’Atari et l’Apple 2. Pour lui, le dernier succès dans les vidéogames date de 1987, année pendant laquelle le seul jeu a été inventé qui a mis d’accord les parents, les profs et les enfants.

Bon bon bon… A ce moment je me suis dit que ce devait être un élan oratoire que de parler comme ça, de manière si affirmée. Que pense-t-il par exemple du jeu sur Facebook où l’on doit placer les villes, capitales et monuments dans un temps délimité dans le monde? Perso, c’est grâce à ce jeu que j’ai retrouvé ma géographie (il y a deux ans donc:-).

Ce que je retiendrais de son talk excellent est l’approche plus matricielle.

Le contexte

Pour lui, le plus grand écart de génération se fera entre nous (les gens des années 70) et nos enfants. Ils auront été éduqués aux Video Game, ont l’habitude de retenir leur attention super longtemps si… Il y a des rewards! La vie est un jeu, la communication sera un jeu, voire même les relations avec l’Etat…

Cette génération s’appelle la Génération G: 126 millions de personnes entre l’Europe et les USA.

Comment catégoriser les publics?

Les Achievers: “personnes dont l’objectif est de gagner”.

Les Explorers: “personnes qui aiment les nouvelles expériences, découvrir, les explorer”.

Les Socializers: “personnes qui jouent / vont sur Internet / utilisent une application mobile pour socialiser, rencontrer des amis, discuter avec des personnes”. La Grande majorité des personnes… 90 % du panel!

Les Killers: “personnes qui souhaitent non seulement gagner mais que l’autre perde! Gagner au dépens de l’autre”. La revanche! Cette catégorie est la plus active dans les jeux!

 

Le challenge est d’arriver à cibler les 4 catégories quand on lance une nouvelle application ou un nouveau site. Il va même plus loin en se demandant si un shop dans un mall a tenu compte de l’aspect social dans l’agencement de son magasin? Tenu compte du fait que 4 amies qui font des courses dépensent plus qu’une femme seule?!

Le flow? Ou le modèle de fidélisation d’un site!

Comment s’assurer que la personne reste sur l’application / le site / l’endroit?

Si la personne se sent ne pas avoir les aptitudes et compétences, alors elle ne s’engagera pas, ne restera pas.

Si la personne sent le niveau de challenge trop élevé, elle va ressentir une anxiété et donc va fermer l’application.

Si le niveau du jeu est trop bas ou nécessite des compétences trop basses, alors la personne quittera car elle s’ennuiera.

L’idée est donc de garder les mécanismes du jeu et de toujours offrir un service / une application qui reste dans le flow, dans la zone!

 

Comment récompenser les utilisateurs?

En partant du fait que les jeunes ont de l’attention si ils sont récompensés, Gabe a mis sur pieds un système de rewarding:

  • Status: le plus efficace. Ca coûte peu mais c’est très efficace.
  • Access: donner accès à des parties privilégiées
  • Power: donner du pouvoir aux meilleurs : pouvoir d’effacer, de flaguer, ….
  • Stuffs: le moins efficace et quelque part le plus cher car les gens savent ce qu’ils reçoivent. Ils peuvent calculer…

Pour favoriser les internautes à payer un service qu’ils peuvent utiliser gartuitement:

  • Ne jamais limiter le montant qu’un utilisateur est prêt à verser
  • Toujours faire payer les utilisateurs les plus actifs et garder les freenautes (plus de 90 % gratuits)

Pour en savoir plus?

Sur Twitter: http://twitter.com/gzicherm

Son blog: http://gamification.co/

Merci au Betagroup pour cette excellente conférence!


2 commentaires

  1. Super compte rendu, merci!
    J’ai adoré tes graphiques :)

  2. medzo says:

    Dans Paint! Je ne voulais pas paraître une consultante trop ronflante :-)

Un commentaire ?